Lâcher prise avec le yoga et la sophrologie

Apr 24 / Mila RIVAULT

Le Lâcher prise. Voilà un thème récurrent en sophrologie… Avec la RD1, j’aime bien utiliser les rotations axiales… Elles induisent pour beaucoup un sentiment de liberté et favorise l’acceptation du moment tel qu’il est, bien sûr, on peut lui ajouter des exercices de respiration… le 1, le 2, ou une sophro respiration synchronique ou SRS… éventuellement un éventail, une sophro programmation future pour se visualiser dans un happy end… Grâce au yoga, j’aime y ajouter encore une autre dimension. Dans cette vidéo/ce post, je partage avec toi 5 trucs de yoga pour faciliter l’abandon de toute résistance et de contrôle sur une situation problématique… Bien sûr sans renoncer. Je t’explique également le point de vue de la philosophie yoguique sur le sujet.


Pratiquer Vairagya, le non- attachement

Le Lâcher prise implique souvent de se détacher de ses attentes, de ses désirs et de ses préoccupations pour se concentrer sur le moment présent et accepter les choses telles qu'elles sont.

Il est normal de se sentir frustré, en colère ou triste face à des situations difficiles. Mais en apprenant à accepter ce qui est, nous pouvons commencer à nous libérer de la frustration et de la douleur.

 La philosophie du yoga est formelle à ce niveau-là. Raga, l’attachement, représente un obstacle à l’harmonie. Pratiquer vairagya, le principe de non attachement, permet par conséquent de lâcher prise et surtout de retrouver la paix du mental.
Attention, cela ne signifie aucunement abandonner tout… ni renoncer à agir.
Cela signifie simplement lâcher prise du besoin de contrôler chaque aspect de la situation, et permettre aux choses de se dérouler naturellement. La question à se poser est donc que puis-je changer et rester concentrer sur cela.

Sophrologue ? Envie d'en savoir plus sur l'alliance du yoga et de la sophrologie ?

Created with